Référenceur web – Acquisition de trafic

Référenceur web - Acquisition de trafic , un métier prometteur.

Référenceur Web : un métier prometteur

Dans un monde numérique qui évolue , avec des règles et des codes qui impactent l’ensemble des entreprises du web, il est nécessaire de former les acteurs du web de demain aux rouages du référencement. Leurs rôles seront d’anticiper , de créer et de faire évoluer la visibilité du business web d’une entreprise ou d’une collectivité. Pour y arriver, le référenceur Web se doit de connaitre et maîtriser l’univers dans lequel il doit évoluer afin de concevoir et proposer des plans d’action, déployer les techniques de web-marketing et en évaluer les impacts.

Au côté des équipes web et notamment du Web-marketing de l’entreprise (webmaster, chargé de projet web, community manager, …), il est stratégique de déployer en interne des compétences spécifiques au référencement web afin de constituer des équipes complémentaires pour engager l’organisation dans une démarche numérique efficace, pérenne et pertinente. Ces compétences pouvant être acquises par ces acteurs identifiés de l’entreprise.

Cependant, les offres de formation web du marché, forment habituellement les apprenants d’un point de vue technique et opérationnel. Or sur la réalité du terrain, les entreprises et collectivités, recherchent des candidats qui soient à la fois capable d’utiliser leurs compétences techniques mais aussi et surtout de transmettre leur culture du web. Concernant la transformation digitale des entreprises, le challenge est de réussir à passer d’un usage du web au quotidien à un usage plus professionnel. Or les procédures actuelles des entreprises et des collectivités locales sont souvent peu adaptées aux pratiques du numérique.

Toulouse, la ville du numérique

La région Occitanie et plus précisément le bassin Toulousain bénéficie d’un des éco-système numérique les plus actif en France, Toulouse est la 2ème ville « à Start-up » de France notamment grâce à l’appui et aux succes story médiatisées comme SIGFOX mais aussi au soutien et aux initiatives des grands groupes (Airbus, Harmonie Mutuelle, Pierre Fabre, …).

Différentes organisations et événements liés au numérique naissent chaque année dans la ville rose :

  • Le Label French Tech obtenu en 2014 représente et récompense les initiatives des entreprises toulousaines évoluant dans le développement et l’utilisation des nouvelles technologies
  • La Melée Numérique, créée en 2000, organise des événements « business » autour du numérique et de l’innovation. Booster, en 2017, par l’arrivée de NUMA : l’accélérateur de Start-up dans leurs locaux.
  • Les Fablabs et pépinières d’entreprises, permettent de développer des nouveaux modes de travail et encourage l’usage des nouvelles technologies.

De plus, les milieux de la formation et de l’éducation toulousains ont, depuis plusieurs années, fixé leurs priorités sur le numérique, tant dans les modes de formation (à distance) que dans le contenu et l’objectif des formations, en misant sur l’avenir des métiers du Web et sur les besoins d’évolution « numérique » des entreprises et collectivités.